Alpage de Corjon

Corjon et son réseau d'eau

En cet été sec, nous avons pu constater l'importance d'avoir investit dans une réflexion du réseau d'eau de Corjon, Les Châtelards (se situe juste en dessous de Corjon).

En Corjon , il y a différentes sources (3) qui sont collectés dans une chambre de captage , une répartition des eaux et faites pour l'alpage de Corjon et celui du Châtelards. Deux citernes de 6'000 litres pour Corjon et de 15'000 litres pour Les Châtelards.

Concernant l'eau de Corjon, l'eau est pompée avec l'aide d'une génératrice et de pompes qui se déclenchent automatiquement lorsque le témoin de la citerne le demande. Cette eau est pompée plus haut que le chalet , juste en-dessous de la Dent-de-Corjon dans un réservoir de 40'000 litres.

Par la suite , l'eau est distribuée par des conduites dans les différents bassins de l'alpage de Corjon ainsi que pour le chalet.

La ŕéflexion de cette installation montre son importance lors d'un été sec comme nous pouvons vivre actuellement.

En effet , ses derniers jours, nous avons dû régulierement contrôler les niveaux d'eaux  ainsi qu'y faire attention à son emploi et bien vérifié que les bassins ne coûlent pas. L'eau ne doit pas être gaspillée.

Pour un jour, nous avons une consommation moyenne de 14'000 litres d'eaux. Nous comptons actuellement 150 têtes de bétails, 4 chèvres et 3 cabris, 18 cochons . Ceux-ci boivent beaucoup lors de temps chaud. Nous employons aussi beaucoup d'eau pour le nettoyage lors de la fabrication du fromage.

Par conséquent, avec notre système d'eau, nous avons la chance de ne pas à avoir en emmener en-haut car dans certains alpages environnant cela fait déjà un mois et demi qu'ils en transportent.

Julie Pasquier
03. August 2018 - 20:11
2

Kommentare

2 Kommentare

Didier
27. September 2018
13:41 Uhr

Bonjour, C'est souvent un peu le hasard qui m'amène à vous lire. Et d'un seul coup, je lis toute la durée de votre alpage... ou celui de l'année d'avant. Je trouve vraiment sympa ce partage et j'espère que vous continuerez et merci d'en prendre le temps Amicalement Didier

jpasquier
28. Oktober 2018
21:24 Uhr

Bonjour Didier, merci beaucoup pour votre commentaire. Mes meilleures salutations. Julie Tena